Categories:

Jupe crayon, col claudine, paillettes ou encore jean, la mode a connu de nombreuses évolutions. Entre les couleurs, les coupes ou encore les matières, les styles vestimentaires se sont adaptés à la société au fil des années. Retraçons ensemble l’évolution de la mode des années 40 aux années 90.

Les années 40 

Au cours des années 40, la mode doit faire face à une situation de guerre. Dès 1941, des tickets de rationnement sont émis et les matières utiles à l’industrie de l’armement sont réquisitionnées. Les textiles sont alors parmi les premiers produits à être limités et les femmes doivent regorger d’ingéniosité pour s’habiller. 

Durant cette période, les femmes arborent une allure plutôt masculine avec des chemises à épaules carrées. On retrouve également les robes cintrées et la jupe crayon. Cette dernière est le témoin du look stricte de l’époque et de la volonté des femmes de rester chics malgré les circonstances. 

Pendant les années 40, on voit aussi les femmes abandonner les manteaux longs pour laisser place à la veste, telle que celle portée par les hommes. 

Les années 50 

Dans un contexte d’après-guerre, les femmes cherchent à quitter les uniformes de travail trop large et à retrouver leur féminité d’avant. Pour cela, les maisons de couture mettent les bouchées doubles à l’image de Christian Dior et son “New Look”, se présentant avec une taille ajustée et un jupon oversize. En effet, pendant les six années de la Seconde Guerre Mondiale, le textile était rationné et les grands couturiers ont dû cesser leur activité. On verra même de nouvelles de prestigieuses enseignes se développer comme Balenciaga, Balmain ou encore Carven. 

Dans les années 50, la mode et le luxe s’expriment surtout au travers les icônes du cinéma telles que Audrey Hepburn et ses tenues dans Diamants sur Canapé (notamment la robe “sack” aux lignes droites) ou encore Marilyn Monroe, emblème du style glamour avec ses robes corolles, ses longs gants, ses jupes crayons. 

A cette période, on voit aussi l’apparition de nouvelles matières comme le polyester, le polyamide et l’acrylique. 

Durant les années 50, certaines pièces deviennent phares. On retrouve par exemple le col claudine, les chapeaux, la robe corolle, les gants longs, la jupe crayon ainsi que les chaussures bicolores. 

Les années 60 

Les années 60 brisent complètement les codes de la mode avec de nouvelles couleurs telles des couleurs pop ou encore le blanc, plus futuriste. On voit aussi de nouvelles coupes et de nouvelles longueurs. Ainsi, la mini-jupe fait sa première apparition. 

Jusqu’alors, les robes étaient plutôt cintrée. Mais à partir des années 60, les robes deviennent droites, elles dissimulent la taille et montrent davantage les jambes. 

Certaines pièces masculines sont également revisitées pour intégrer le dressing féminin, à l’image du pantalon et même du smoking. Ainsi, les années 60 sont représentatives du développement de la mode unisexe. 

En termes d’accessoires, les lunettes oversize étaient très populaires à cette époque. 

Les années 70 

Les années 70 se traduisent par l’émergence de nouveaux vestimentaires mais aussi musicaux. 

Le mouvement hippie met à l’honneur les imprimés notamment floraux, dans le but de véhiculer leur message “Flower Power”. Mais on retrouve aussi des imprimés psychédéliques, orientaux, ou même les rayures et le tie & die. 

Un autre message fort des hippies, “Peace and Love”, se traduit par des vêtements larges comme le pantalon pattes d’eph, la blouse oversize, ainsi que par des accessoires comme le foulard ou les fleurs dans les cheveux. 

Côté musique, le disco met à l’honneur les paillettes, la teinte gold, et des couleurs fortes comme le jaune, le rouge ou le vert pomme. 

Pour la musique punk, c’est plutôt les jeans troués ou encore les bracelets à clous. 

Parmi les pièces phares des années 70, on retrouve aussi la jupe longue et bohème, la jupe midi, le sous-pull ou encore les vêtements à franges. 

Niveau couleur, on retrouve les couleurs pop des années 60, auxquelles s’ajoutent le marron, l’orangé ou encore la couleur moutarde et le bleu électrique. 

Pour ce qui est des nouvelles matières utilisées, nous sommes plutôt sur des tissus fins et fluides comme la mousseline et la soie, le jean, la fausse fourrure, la suédine et enfin le daim. 

Les années 80

Le années 80 place le fluo sur le devant de la scène, tant au niveau des vêtements que des accessoires. Les motifs sont également de mise avec les rayures, les pois ou encore les losanges. Le legging devient aussi une pièce phare de cette période. Souvent, ils se portent avec un body ou un sweat. D’ailleurs cette décennie va voir apparaître la mode du « sportswear » avec des activités comme l’aérobic et le yoga. Ainsi, les vêtements en lycra ont beaucoup de succès. 

De même, les années 80 sont aussi celles où la femme acquérit son émancipation professionnelle. La veste blazer aux épaulettes démesurées devient alors un incontournable de son dressing. 

Les années 90 

Le jean est LA pièce incontournable des années 90. Il arbore différentes coupes : Jean Mom, taille haute, baggy, ou encore salopette, le jean existe sous toutes les formes. 

Dans les années 90, c’est aussi la mode des crop-tops qui dévoile le nombril. Un peu dans la même idée, on retrouve les bodys et débardeurs moulants et échancrés qui contrastent avec la coupe large du jean. 

En termes d’accessoires et de coiffures, place à la queue de cheval, souvent avec des chouchous large et très colorés. La casquette est elle aussi un accessoire emblématique des années 90. 

 

Et vous ? Dites-nous quelle est votre décennie préférée en termes de mode ! 

 

Partagez autour de vous :

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.